Histoire

Pour les premiers propriétaires, Mary Anne et RAJ (Bob) Phillips, La Grange était avant tout un travail d’amour. Au début des années 1970, Bob et Mary Anne ont empêché la destruction de cette maison en rondins construite en 1819, qui était située sur une ferme près de Carleton Place, à environ soixante-quinze kilomètres d’Ottawa. Ils l’ont reconstruit, rondin par rondin, pour en faire leur maison de retraite sur leur propriété aux abords de la Rivière Gatineau. Ils l’ont rempli d’antiquités de la Canadiana et y on accueilli des gens d’une myriade d’associations et de causes qu’ils soutenaient, ainsi que de gens de la communauté locale, des amis vivants au Canada et autour du monde.

Origines de La Grange

Suite au décès de Mary Anne en 1990, Bob continua leurs traditions jusqu’en 1992, l’année du grand désastre où la Grange prit feu et brûla. Les murs en rondins, pourtants calcinés, furent récupérés, et seulement quelques petites parties restèrent intactes. Mais Bob, alors un septuagénaire, décida encore une fois de rebâtir la Grange. Il l’a donc reconstruit tout en sauvant et restaurant les éléments qu’il pouvait.

Désastre
La Grange Aujourd'hui

Suite au décès de Bob Phillips en 2003, il semblait nécessaire de garder ce travail d’amour et cet endroit si riche en histoire et culture canadienne pour les générations futures. Avec un tel passé de réincarnations comme celui de la Grange, les descendants de Bob et Mary Anne Phillips ont décidé, encore une fois, de lui donner une nouvelle vie. Brigid Phillips Janssen a donc établi La Grange de la Gatineau, un centre d’évènements ouvert au public, permettant à tout le monde d'apprécier l'incroyable histoire de cette grange dans son millieu naturel. Aujourd’hui, Brigid, et son mari, Rod, utilisent La Grange de la Gatineau pour soutenir les causes importantes pour la famille Phillips.

Pour l’histoire complète de la Grange, veuillez cliquer ici.

Histoire complète de La Grange